PtitJoz

sans partage, le savoir n'est rien.

Le papillon et la fleur

Rédigé par ptijoz 1 commentaire

Elles étaient des milliers de fleurs
plus jolies les unes que les autres
et des parfums délicats s'exhalaient de leurs corolles
et toi papillon tu es venu
te poser sur mes pétales
sur moi qui n'étais pas la plus jolie ...

J'avais cru que tu t'étais trompé
ou que tu t'étais arrêté car fatigué..
mais non, tu m'as dit, doucement :
"Je viens consoler ton cœur
et je viens vers toi t'apporter de la douceur
et un peu de bonheur, n'aie plus peur..."

Alors mon cœur de fleur étonné et surpris
s'est émerveillé et t'a remercié
et des larmes de bonheur ont mouillé
l'endroit où tu étais posé et dans ces larmes
se reflétait la beauté de tes ailes argentées.

Alors tu m'as également remercié et tu es parti
donner aussi de ton amitié à d'autres fleurs,
à celles qui en ont tant besoin,
à celles qui sont tristes et seules,
à celles dont la tristesse est le seul parfum.

Cet instant où tu es venu,
jamais je n'en oublierai le souvenir !

Alors ma vie de fleur en a été changée
et quand je vois près de moi
un papillon qui parle tendrement à une fleur
je me dis : "Oui, l'amitié pure et vraie existe !"

Mais j'ai tellement peur de rêver...
de me dire :
"ce n'était qu'un joli rêve...,
un rêve de plus...,
le papillon n'existe pas...,
l'amitié non plus..."

"Si !! l'amitié pure et vraie existe !"

Un papillon aux ailes dorées
me l'a dit je m'en souviens !
Ce papillon vole encore
vers d'autres fleurs sans parfums
vers ces fleurs qui pleurent
seules dans leurs cœurs.

"Oui, l'amitié pure et vraie existe !"
Du moins, du moins... si ce n'est pas encore un rêve...


Classé dans : Poésie Mots clés : aucun

1 commentaire

#1  - ptitjoz a dit :

J'ai écrit ce petit texte début 2006,
il est issu du fruit de mon imagination mais aussi de choses vraies mais imagées que je n'ai pas oubliées.

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot cufin ?

Fil RSS des commentaires de cet article